:: M.C.C.M.A. :: Accueil :: Actualités :: Archives :: Le Tout Terrain :: Vente/Achat ::
< Actualités < Assemblée Générale 2011
Lettre d'Information


 


Rechercher dans ce site :

IMPRIMER
IMPRIMER

 

Auteur : M.C.C.M.A.


Moto Club de Charleville Mézières en Ardenne

Quelques articles de cet auteur :

Modification des dates de la TRANSARDENNAISE 2018
26 ème TRANSARDENNAISE des 10 et 11 juin 2017 terminée.
CASM à FRESNES LES REIMS le 24 juin 2017
Réglement, déroulement, liste engagés TRANSARDENNAISE 2017
Jeudi 1 juin 2017 : PAS DE TERRAIN A 14 HEURES, MAIS 2 A 16 HEURES.

 



Assemblée Générale 2011

24 janvier 2012, par M.C.C.M.A.

L’Assemblée Générale 2011 du MCCMA s’est déroulée le 21 janvier 2012 à Charleville-Mézières, dans la salle de l’OMS, 11 Bd Poirier.

-Programme Prévisionnel 2012 :

-04 Mars : journée d’entraînement moto-cross au terrain de Bogny/Meuse (les quads ne seront pas admis) au bénéfice de notre ami Antoine TELENTA paralysé des jambes depuis une course courant 2011

-01 Avril : Moto-cross de Bogny sur Meuse

-16 et 17 juin : Randonnée à moto tout-terrain : la Transardennaise

-19 Août : Course sur Prairie à moto cross de Tagnon

-16 Septembre : Course sur Prairie à moto cross de Rozoy

Ci-dessous les pilotes récompensés au trophée du club.

Récipiandaire Trophée du club - 162 ko

Récipiandaire Trophée du club

Voici le rapport moral du président administratif Jean-Pol TOURTE :

MCCMA : RAPPORT ANNEE 2011

MC iennes, MC iens Bonjour

Chaque année, depuis 25 ans en 1986, je rédige un texte que l’on appelle pompeusement rapport moral. A vrai dire, ce n’est pas vraiment un rapport moral, mais comme ça arrange tout le monde on s’en accommode. Disons plus tôt que c’est plus un rapport sur les organisations du club et les résultats de nos pilotes.

Depuis 25 ans, je commence immuablement par : « C’est toujours un immense plaisir de....et bien cette année vous n’entendrez pas sortir de ma bouche, les mots que je viens de prononcer. A cela il y a un motif fort simple. Le sport moto, c’est le plus beau des ports. Pour nous du moins, mais pour cela, il ne faut pas que le grand régulateur céleste, celui dont nous dépendons tous, pousse le bouchon trop loin. Hors, cette année il l’a poussé. Une première fois, puis content de lui, une seconde encore beaucoup plus loin, beaucoup trop loin.

3 juillet, endurance de Rozoy sur Serre. Nous sommes l’après midi, dans la 2ème manche de 2h. Antoine TELENTA est en milieu de classement. C’est alors qu’il fait une mauvaise chute. Évacué par Hélicoptère, vers le CHU d’Amiens dans un premier temps, il sera ensuite transporté sur Paris. A l’heure actuelle, notre Trésorier Adjoint n’a toujours pas l’usage de ses jambes. Ce drame est doublement injuste, car d’une part, c’est payer beaucoup trop cher sa passion, mais aussi parce que tout le monde connaît le pilotage raisonnable d’Antoine. Parfois, lorsque l’on voit la conduite de certains sur la piste, on est surpris qu’il ne leur arrive jamais rien. Mais Antoine, tout le monde sait qu’il roulait exclusivement pour son plaisir, toujours à son rythme, jamais au dessus de ses moyens. Une seule explication, il avait rendez-vous, ce jour là, à ce moment là, avec dame la malchance et l’on sait que contre elle, on ne peut rien. Antoine, à cet instant précis, tous tes copains du club, coureurs et dirigeants ont une énorme pensée pour toi. Les filles te font plein de grosses bises et tant pis, les mecs aussi. Reviens nous vite.

Un tel drame, un club en vit un tous les 10 ou 20 ans. Nous ne le savions pas encore, mais le MCCMA allait en connaître un second, encore plus dramatique, 3 mois plus tard. Elle avait 28 ans, Marie SIKORA avait deux passions. Le moto-cross et aider les autres. Pour la première, elle pratiquait sa discipline, à son rythme, axant sa saison sur quelques courses et sur des stages. Pour la seconde, elle était entrée au comité du club en disant : « si je peux aider, pourquoi pas ». Nous sommes le lundi 17 octobre. Marie passe chez moi en disant : Je pars pour un stage en Picardie, en revenant on se mets à la préparation de l’AG de la Ligue ». 24 heures plus tard, un coup de téléphone m’apprend l’incroyable nouvelle. Marie a chuté alors qu’elle venait d’être doublée sur la piste par une autre jeune fille et elle est morte, presque sur le coup. La aussi, on se dit : « comment est-ce possible ? ». A ce moment là, il n’y a aucun enjeu, aucun risque à prendre. D’ailleurs, Marie n’en prenait jamais. Son moniteur effondré, que j’ai rencontré lors de l’enterrement me le disait : Ce n’est pas possible. A cet endroit, on ne peut pas mourir. Et bien si, car Marie avait rendez-vous ce jour là avec la dame à la faux, une dame qui a toutes les cartes en main et qui nous prend quand elle veut, ou elle veut et comme elle veut. Marie, tu restes à jamais dans le cœur du Moto-Club et dans celui de tous ceux qui le composent.

Pour Marie, je vous demande de respecter une minute de silence.

Je dois vous dire qu’après autant de chagrin et craignant ce dicton stupide qui dit jamais 2 sans 3, c’est avec grand plaisir que j’ai vu apparaître, moi qui ne demande jamais à vieillir, le chiffre 2012 sur mon calendrier.

Pourtant, pendant 2011 bien des choses agréables se sont passées au niveau sportif pour le club et l’on peut même dire que c’est le meilleur cru depuis la fusion de nos 2 clubs, l’UM Ardennes et le MC Hannogne en 2001. Bien sûr, dans les 2 catégories reines, 250/500 et 125cc NCA, nous sommes toujours dans l’attente de la relève de nos champions du passé, mais j’ai beaucoup d’espoir avec nos jeunes et nos promos. J’avoue avoir été très affecté par le départ de Maxence GALLOT vers d’autres horizons, mais chaque pilote est libre de ses choix. Hélas pour nous, nous savons que sans ce départ, notre club aurait renoué avec un titre majeur après lequel nous courrons depuis de nombreuses années. Cette déception ne doit cependant pas masquer les bons résultats de 2 jeunes dans cette catégorie, puisque Kévin RAGUET termine à la 9ème place du championnat junior et Lucas VAUCHELET à la 14ème. Qui dit junior dit jeune, donc ils ont encore plusieurs années pour pouvoir se rapprocher du podium. Ils sont également 2ème et 3ème en prairie junior

En 85cc, il continue de progresser, Gaétan DEREGARD s’empare de la 3ème marche du podium derrière 2 pilotes inaccessibles, dont l’un figure parmi les ténors du championnat de France. Dans la foulée, il remporte le trophée des prairies, ce qui lui permet de passer en 2012 dans la catégorie supérieure avec quelques prétentions. Nous le suivrons donc en 125cc cette année avec attention, même si nous savons que désormais, priorité sera donnée aux études.

Je disais tout à l’heure que l’année 2012 nous avait donnée aussi d’immenses joies. S’il en est une que j’apprécie particulièrement, c’est celle des kids. Nous en avions pratiquement plus depuis plusieurs années, en quelques mois 4 ont rejoint le club et bonheur suprême, l’un d’entre eux a été sacré sur la plus haute marche. Il s’agit de Quentin LEROY, vainqueur en éducatif 65cc. Son championnat comptait 13 épreuves et l’on sait que pour les tout jeunes, ce n’est pas toujours évident de pouvoir être présent derrière la grille de départ. Il y est parvenu et il s’impose devant 19 autres garçons. Bravo. Le jeune Guillaume GALIERE fini 5ème en 65cc, Maxime Michel 7ème en 50cc et Maxime DREZEN 9ème en 65cc. La relève du club semble assurée. Ces garçons nous permettent de prendre la 2ème place au classement club. Depuis 5 ans, notre point fort, c’était les quads. En 2011, la plupart de nos vedettes ont décidés de changer leur priorité, endurance ou championnat de Belgique. C’est pourquoi nous n’avons qu’un seul classé. C’est Steve CAVILLOT qui obtient une superbe 4ème place pour sa 1ère participation. Il recommencera en 2012 et là il retrouvera plusieurs de nos vedettes qui feront leur retour en championnat, les frères PESCHON ou BRUNO Salvatore.

Une seconde grande satisfaction provient de nos pilotes NCB que l’on appelait avant les promos loisir. Jamais nos résultats d’ensemble n’ont été aussi encourageants. Nous sommes le seul club à avoir un pilote sur les 2 podiums. En 250/500cc, Cyril MICHAUDET prend la 2ème place, malgré une absence à 2 courses. En 125cc, 1 an après un terrible accident, Thomas MIGET monte sur la plus haute marche au terme d’un final palpitant et indécis jusqu’à la dernière manche. Tous deux passeront en championnat en 2012. Nous suivrons donc avec un immense plaisir le déploiement de leur talent qui devrait leur permettre de monter de nombreuses marches dans la hiérarchie régionale. Dans cette catégorie, nos deux têtes de liste ne sont pas seules. De nombreux licenciés NCB du MCCMA remportent des places d’honneur. Je pense en particulier en 250/500cc à Julien MICHEL 6ème, qui a arrêté sa saison sur blessure au 2/3 alors qu’il se battait pour la victoire finale. A Alain DREZEN 10ème trop souvent blessé, Loïc COUALLIER 15ème et encore bien jeune, ainsi que la jeune fille du club, Aline LECLET qui s’est battue vaillamment face aux garçons et sans démériter à chacune de ses sorties. En 125cc, citons le régulier Steve TIXIER 9ème qui méritait un meilleur classement. Avec une douzaine d’autres NCB, ils forment un vivier qui maintient notre club en 3ème position au nombre de licenciés en Champagne, derrière l’UM Marne et le MC Epernay.

Au niveau des prairies, il faut signaler la 3ème place d’Alan LECLET en 250/500cc. Pour son retour en France notre fougueux pilote était un peu déçu, car il courait pour la gagne, mais son principal rival s’appelait Berêche. Son talent n’est nullement en cause et s’il décide de faire du championnat de ligue sa priorité en 2012, tous les espoirs lui sont et nous sont permis.

Avant de quitter le moto-cross, je termine sur ce qui a été pour le Président Administratif que je suis, la plus grande joie sportive que j’ai éprouvé depuis bien des années. En 2006, pour fêter le 50ème anniversaire de la création des championnats de champagne de Moto-cross, avec l’accord de la Ligue, j’ai créé le Trophée Gaston PERARD, destiné à récompenser le club qui, sur l’année, avait le meilleur résultat d’ensemble avec 5 pilotes issues de catégories différentes. Rapidement, cette distinction est devenue le classement de référence pour les clubs de la ligue. Sans surprise, les 5 premières éditions ont été remportées par l’UM Marne et ses vedettes achetées hors de limites de son département. Depuis, ce club pensait que le trophée PERARD serait sa propriété pendant encore de nombreuses années. Tout le monde a donc été fort surpris de constater qu’au soir de Sainte Menehould, grâce à une extraordinaire régularité de 5 de ses pilotes, le Moto-club de Charleville-Mézières en Ardenne devenait, avec 4 points d’avance sur l’UM Marne, le nouveau détenteur du Trophée PERARD. Le Président de l’UM Marne a très mal pris sa défaite et il ne s’est pas privé de le faire savoir au micro, le soir de l’Assemblée Générale de la Ligue, ce qui a encore renforcé mon bonheur. Je dis donc un grand merci aux 5 garçons qui ont écrit cette page historique du club : Thomas MIGET 1er en promo 125cc, Quentin LEROY 1er en kids 65cc, Cyril MICHAUDET 2ème en Promo 250/500cc, Gaëtan DEREGARD 3ème en 85cc et Steve CAVILLOT 4ème en quad. Nous les applaudissons bien fort.

L’activité de nos cross-mens ne s’arrête pas aux limites de la région. Comme chaque année, notre Président et notre Trésorier participaient au trophée et au championnat de France Vétéran. Comme chaque année, ils s’y sont illustrés puis que Gérald termine 3ème du trophée or zone nord et Frank 4ème de l’argent. Un grand bravo à eu aussi.

Depuis plusieurs années, quelques cross-mens du club se sont spécialisés dans les courses de sable. Dans ces épreuves spécifiques qui voient régulièrement plusieurs centaines de pilotes en découdre, nos représentants, grâce à un entraînement régulier étalé sur plusieurs mois terminent régulièrement à de places d’honneur. Ils étaient à Hossegor près de Bordeaux récemment, ils seront bientôt au Touquet, nous leur souhaitons bonne chance et de porter au plus haut les couleurs du club. Il s’agit entre autres de Gérard MANGENEY, Christophe HUMBERT et Fabrice KULPA.

Lorsque je suis à la ligue, j’ai l’habitude de dire, dans le monde de la moto, il n’y a pas que le cross et bien hélas, lorsque l’on est en club, au niveau résultats, au MCCMA, force est de constater que, hormis le cross, c’est presque le désert. Heureusement, il y a 2 exceptions et elles sont de taille. En endurance tout terrain moto, la principale compétition concerne les pilotes des 4 ligues du nord de la France. Picardie, Champagne, Lorraine et Alsace. Elle s’appelle GRAND EST. Depuis 3 ans, le patron de la discipline est non seulement Champenois, mais en plus, il est du MC CHARLEVILLE, c’est Jérôme BRUNO. Champion du grand-est 2009, 2010 et 2011. En 2012, il remettra le couvert, accompagné, d’après ce que l’on m’a dit par plusieurs autres pilotes du club. Voila qui nous promet encore de beaux jours.

En enduro et en trial, pour la première fois depuis de nombreuses années, nous n’avons aucun classé. C’est le désert dont je vous parlais il y a un instant.

Pour terminer, il est une discipline dont on parle peu au club, la vitesse. Eh bien, cela pourrait rapidement changer, car malgré une année hyper compliquée à cause d’une mécanique défaillante, le jeune Maximilien BAU a tout de même terminé le championnat de France 80cc à la 10ème place. En 2012, il monte en catégorie et dans cette discipline ou les déplacements se comptent en milliers de kms, ce n’est pas pour faire de la figuration qu’il consacrera, avec le soutien inconditionnel de ses parents, tout ses week-ends à sa passion. Retenons bien ce nom, nous en entendrons rapidement parler. Nous avons terminé le tour d’horizon de nos licenciés sportifs. Il est d’autres licenciés dont on parle moins, mais sans qui, aucune organisation ne serait réalisable. Se sont les licenciés commissaires. Le MCCMA en est le premier fournisseur de la ligue. Tous partent chaque dimanche pour un boulot pas évident, ou la seule chose à gagner est une engueulade ou des critiques par toutes sortes de gens. Moi je leur tire mon chapeau et je vous demande de les applaudir.

Je terminerai ce chapitre par une satisfaction personnelle, celle d’avoir été élu Président de la Ligue le 17 décembre à Lafrancheville. Ce n’était pas sportif, mais comme dans les compétitions, ce n’était pas évident et nous avons eu de beaux matchs. Le MCCMA devient donc le seul club de la ligue à avoir eu 2 Président de Ligue, hormis l’UM Marne qui en a eu 3. 31 ans après mon entrée au comité Directeur comme Président de la Commission de Moto-Cross, la nomination au principal poste de la région me laisse à penser que je pourrai, le plus tard possible, tirer un bilan globalement positif de mon petit bonhomme de chemin. Ce 17 décembre, je remercie Gérald pour l’aide qu’il m’a apporté. Nul ne sait si ce n’est pas lui qui a fait pencher la balance du bon coté.

J’en profite pour préciser que les 2 premiers objectifs sur lesquels j’appuie actuellement au niveau du comité directeur régional, c’est la discipline et l’environnement. Pour le 1er, il s’est passé des comportements inacceptables depuis quelques années en Champagne. La baffe, impunie, prise par notre Directeur de course à Manre, a été l’un des facteurs déclenchant de ma candidature à la Présidence de la Ligue. Désormais, toute faute sera punie, quel que soit son auteur.

Au niveau de l’environnement, je serai aussi intransigeant. Être respectueux de la nature est l’une des conditions essentielles pour conserver nos épreuves. Des sanctions très lourdes seront prises envers les pilotes et les accompagnateurs délictueux.

An ce qui concerne le calendrier 2012 du club, je le qualifierai d’excellent. Un moto-cross, 2 prairies, la Transardennaise. 95% des clubs de la ligue le qualifieraient de gigantesque, eux qui souvent ne font que délivrer des licences ou mettent sur pied un repas par an, car il faut savoir que sur les 31 clubs de la ligue, seul 19 organiseront cette année. C’est à dire que 33% des clubs ne font rien. C’est énorme et anormal.

Cette année, notre moto-cross de Bogny se déroulera à nouveau en début de saison. Il devrait donc connaître le succès, au moins au niveau de la participation. En 2011, le club a perdu beaucoup d’argent lors des prairies, le comité a donc décidé de n’en conserver que 2. Évidement celle de Rozoy, ou le club par l’intermédiaire de votre serviteur ne réalise que la partie administrative, le reste étant assuré par nos amis de l’Aisne et d’autre part TAGNON ou nous sommes chez nous depuis 2003. Nous avons du abandonner Escombres, car l’essai de 2011 a eu un coût très élevé pour les finances du club et après enquête, il semble que tout le monde n’est prêt à nous accueillir régulièrement de cette commune. La piste n’est pas fermée définitivement, mais elle se referme considérablement. Les 17 et 18 juin, nous organiserons le fleuron de notre club. Se sera le 21ème Transardennaise. C’est le moment le plus grandiose et le plus délicat pour notre club. Gilles JOLLY le papa de cette superbe manifestation vous en parlera longuement dans quelques instants. Voilà, j’ai terminé mon tour d’horizon, nous sommes toujours en janvier, donc il n’est pas trop tard pour vous souhaiter, à vous, votre famille et tous ceux que vous aimez, une excellente année 2012 avec beaucoup de moto, beaucoup de plaisir et beaucoup de succès. Nous avons à nouveau une pensée pour Antoine et Marie, Vive le Moto-Club de Charleville-Mézières en Ardennes. Merci


Répondre à cet article

 

< Actualités < Assemblée Générale 2011
:: Accueil :: Accueil :: Actualités :: Archives :: Le Tout Terrain :: Vente/Achat ::
Moto Club de Charleville-Mézières en Ardennes