:: M.C.C.M.A. :: Accueil :: Actualités :: Archives :: Le Tout Terrain :: Vente/Achat ::
< Le Tout Terrain < Enduro Promenade < La TRANSARDENNAISE 2013
Lettre d'Information


 

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Photos Tour Sud (Fresnois)
Article de presse
Synthése du questionnaire d’inscription TRANSARDENNAISE 2013
Inscriptions ouvertes en avance
Ouverture des inscriptions prochainement
TRANSARDENNAISE 2013 - Les dates


Rechercher dans ce site :

IMPRIMER
IMPRIMER
imprimer avec les forums

 

Auteur : M.C.C.M.A.


Moto Club de Charleville Mézières en Ardenne

Quelques articles de cet auteur :

Modification des dates de la TRANSARDENNAISE 2018
26 ème TRANSARDENNAISE des 10 et 11 juin 2017 terminée.
CASM à FRESNES LES REIMS le 24 juin 2017
Réglement, déroulement, liste engagés TRANSARDENNAISE 2017
Jeudi 1 juin 2017 : PAS DE TERRAIN A 14 HEURES, MAIS 2 A 16 HEURES.

 



Pour vous défoulez sur vos claviers + liens (photos, videos)

26 juin 2013, par M.C.C.M.A.

La 22 ème TRANSARDENNAISE des 22 et 23 juin 2013 est passée.

Cette édition fût difficile pour vous mais aussi pour nous.

Voici un espace discussion, pour que chacun puisse y faire ses commentaires.

A vos claviers, contribuer à ce forum, nous sommes très attentif à toutes vos remarques : N’hésitez pas à nous parlez de vos déceptions, des points négatifs, etc..., anonymement ou pas.

Si quelques points positifs importants à ne pas changer, vous semble primordiaux, merci de les noter, à bientôt.

j’ajouterai ici tous les liens pour voir quelques images :

lien 1


Répondre à cet article

 

3ème et certainement pas dernière
5 août 2013, par Vince #164#   [retour au début des forums]

C’est avec une grande tristesse que je n’ai pu finir les 20 derniers km du dimanche, la gas n’aime par la boue par le filtre a air, merci tout de même à l’organisation qui m’a raccompagné dans la bonne humeur jusqu’au parc des expositions. Le seul bémol que je mettrais sur 3 ans de participation, c’est cette put... de douche froide le samedi soir !!!! Et pour mes collègues : les groupes électrogènes qui ne s’éteignent qu’à 2h du mat..... Idées :
-  un parc fermé dès le vendredi soir serait le bienvenu... pour éviter de stresser sur la fixations de nos brêles
-  une douche chaude
-  proposer (contre petit pécune : 5 euros ??) aux personnes calmes et respectueuses de poser leur tente dans le hall où l’on prend sa douche (froide) pour passer une nuit paisible. Sinon une très belle organisation et des bleues vraiment bleues cette année, merci à dame météo. Rendez-vous l’année prochaine. Vincent

[Répondre à ce message]

> Pour vous défoulez sur vos claviers + liens (photos, videos)
4 juillet 2013, par demblon lionel   [retour au début des forums]

Pour ma premiere participation un seul mot :impeccable(organisation,parcours,ambiance et conviviabilté) vivement 2014 ! lionel

[Répondre à ce message]

> Pour vous défoulez sur vos claviers + liens (photos, videos)
3 juillet 2013, par Ptigeorges   [retour au début des forums]

Bonjour, ça fait 3 ans que je participe à ce magnifique we et je dis chapeau à l’organisation et à tout les bénévoles mais malheureusement pour moi ça c’est termine samedi après une chute radius casse. Pas de bol mais ça fait partie du jeu. Encore un grand merci à vous.

Georges

[Répondre à ce message]

> Pour vous défoulez sur vos claviers + liens (photos, videos)
27 juin 2013, par nico   [retour au début des forums]

Deuxième transardennaise toujours autant ravi d’etre venu :) en rapport à l’année dernière j’ai trouvé le tracé beaucoup plus technique par endroit et quel bonheur !!!! la seule chose qui m’embete est de prendre la voie rapide pour partir et revenir au parc des expo et les longues portions de routes en sortant des chemins...avec ma 125 ce n’est vraiment pas plaisant mais ce n’est qu’un détail au vu du tracé proposé cette année ça en valait la peine, un grand merci aux organisateurs et à l’année prochaine avec un peu de soleil ;)

[Répondre à ce message]

> Pour vous défoulez sur vos claviers + liens (photos, videos)
27 juin 2013   [retour au début des forums]

Je suis des Ardennes et ai l’habitude de rouler dans notre beau département, j’ai pourtant encore découvert de nouveaux chemins et des endroits magnifiques... Bravo pour le tracé vraiment top, il y en avait pour tout les goûts, bravo aussi pour l’organisation et un énorme merci à tous les bénévoles sans qui tout cela serait impossible ! Pour le temps, après tout, ça fait parti de l’enduro et ça a ajouté un peu de piment ! En conclusion : vivement l’année prochaine !!!!

[Répondre à ce message]

Un week end pas comme les autres
27 juin 2013, par Fred#13 / Franck#227 / Antoine#330   [retour au début des forums]
Un week end pas comme les autres

Bonjour à tous, Grand remerciement à l’organisation pour ces 2 jours géniaux. Moi qui aime la boue, j’ai été servi. Habitué à rouler en Ligue 1 tout au long de l’année, je dois dire que c’était vraiement de l’enduro et les bleues calmaient bien les hardeurs... L’organisation était vraiement au top et le repas du dimanche aprécié à souhait car bien chaud et il y en avait besoin. Celui du samedi un peu moins top (bah la piémontaise !). je vous félicite car avoir tous les ans les autorisations pour passer dans les endroits traversés, je dis chapeau. On voit par là votre matirise. Quelques jardinages de ci de là pour trouver la trace mais après un passage de 600 motos, comment tout prévoir (rubalise arrachée au détour d’un carrefour ou point trait disparu sous les crampons). Rien de méchant et cela fait partie de l’aventure, bien au contraire.

Alors pour vous faire aprécier encore plus, ci-joint le récit d’Antoine, mon ami #330 pour qui c’était le baptême du feu... Rédit d’une journée pas comme les autres romancée à la sauce enduristique...

Récit d’Antoine, numéro #330 aidé de ses 2 colistiers : Fred (#13) et Franck (#227)...

Ce fut une drôle d’aventure pour moi. (Très ) peu préparé physiquement comme d’habitude, clop au bec comme d’habitude, sujet aux insomnies depuis plusieurs semaines, terrains saturés d’eau comme un peu partout, 150 km le samedi et 180 km le dimanche, çà promettait d’être chaud et cela l’a plus qu’été. Bien cassé, courbaturé, limite anéanti (rien de grave, pas de coups) mais l’honneur est sauf : je n’ai pas laissé d’attributs sur les chemins, écrasés, arrachés, noyés ou sacrifiés pour la recherche de gain de poids pour compenser les kilos de boue accumulée ! Mon intégrité est intacte. Nous étions là sur mes terres d’origine, sans Fred et Franck, je n’aurais pas pu terminer cette journée de Samedi. Je vous remercie à nouveau, les gars, vous êtes des équipiers de grand luxe, de grande amitié et l’entraide n’est pas un vain mot pour vous.

Pour résumé la journée, une bonne interview...

 Que faut-il prendre pour tenir une journée complète d’enduro sans (quasiment) aucune préparation physique ? Très simple. Dans une poche du Camelbak, 4 ampoules de GMax Taurine+ (un truc avec plein de machins y compris de la caféine) avec 6 tubes de sucres rapides type dextrose, 2 tubes d’antioxydant avant le départ. Inutile d’imaginer que cela peut compenser quoi que ce soit mais je ne suis pas tombé en fringale. Le problème est que je n’ai pas dormi du tout la nuit de samedi à dimanche, probablement à cause de ces trucs !

 2 Camelbaks peuvent-ils tenir dans un sac de randonnée ? Non, mais 1 Camelbak peut contenir 2 poches en serrant un max : l’une contenant le mélange détonnant précédent l’autre avec de l’eau + sucres rapides

 La 300 KTM de 2006 chauffe-t-elle facilement ? Normalement non, mais dans les bourbiers et avec moi, elle l’a fait, a eu ses vapeurs, normal, une enduro de 2006 est considérée comme pré ménopausée

 Pourquoi es-tu allé faire des courses au Carrefour market à Vrigne au bois en habits totalement crottés ? Achat pour du liquide de refroidissement, conséquence du point précédent, fallait voir la tête des gens à la caisse en remarquant l’extraterrestre, j’évitais de me frotter à eux, c’était pas le moment de chercher à conter fleurette, ceci dit les semelles des bottes étaient propres, pas une trace de pas dans le magasin, on ne badine pas avec l’honneur des enduristes, il ne fallait pas éternuer pour éviter aux paquets de terre de se désolidariser

 Quelle est ta technique pour se rendre invisible dans la forêt couleur caca d’oie ayant la chiasse ? Tu repères un beau bourbier très liquide, genre grande flaque ultra glauque, si possible pas trop profonde pour le filtre à air et surtout pour disposer d’une bonne quantité de boue par rapport à l’eau, tu dérapes dedans en faisant exprès (pour moi, pas besoin de faire exprès), tu te vautre lamentablement, tu t’allonges sur le côté et tu passes pour un con (un peu), cerise sur le gâteau : les éclats de rire des copains derrière. Technique infaillible y compris habillé en clair

 Les lunettes de vue sont-elles utiles en enduro ? Faut bien voir un minimum. Mon masque double écran en a un avec pastilles correctrices intégrées, soi-disant le truc pilepoil. Dès que c’est mouillé, la correction n’est plus la bonne, ça brouille, ça prend de la buée comme un rien, bref tu ne vois plus rien et tu le retires en en prenant plein les mirettes et en restant miraud. Le choix pour les lentilles est le bon assurément.

 Où regarder quand on attaque un chemin plein d’ornières ? Ma technique quand je suis naze : plutôt très près, du coup chute. Regarder à 50 mètres plus loin, un peu beaucoup pour moi dans ces conditions. Et puis, quand un virage est à 20 mètres après, tu regardes où ? Le milieu des bois ? Je suis d’accord, regarder loin, c’est clair que ça change tout

 A combien faut-il rouler dans une ornière pour ne pas tomber ? Je ne sais pas trop, je suis tombé à toutes les vitesses, la dernière gamelle était pas mal , à vitesse un peu soutenue, elle vous a plu ?

 Combien de fois as-tu fais des bisous à la belle terre planète ardennaise ? Je dirais une petite vingtaine. La glaise, pas terrible au goût, le terreau non plus (quoiqu’il n’y en avait pas), l’eau boueuse et croupie pas terrible, l’herbe guère plus, j’ai été le stakhanoviste de l’embrassade des Ardennes, même au plus fort de ma jeunesse, jamais enquillé une série de bisous avec des locales à une fréquence pareille

 Quelle est la profondeur maxi d’ornière ou de rivière traversée ? Je dirais une bonne cinquantaine de cm pour les ornières, un peu plus pour les rivières (70 cm peut -être) mais je n’ai pas pris les mensurations, je roulais trop vite ( !) et puis en jardinant sur le sommet de l’ornière en se cramant les cuisses illico, pas facile de mesurer précisément. Ah, ces fichues ornières de glaise, fichu terrain, fichues Ardennes, fichues Ardennaises (là, non, je ne le pense pas, je suis encore un peu connu là-bas et, surtout ma femme qui est originaire des Ardennes, tout comme moi !).

 Combien pèse la KTM une fois crottée ? Disons 115 kg + 8 kg d’essence en moyenne + 10 kg de boue, total 133 kg

 Combien de kilos de KTM tes colistiers Franck et Frédo ont-ils soulevés dans la journée ? Alors, disons 15 relevages à 133 kg = 1995 kg. Les Mecs, vous êtes petits joueurs, vous auriez pu quand même atteindre les 2 tonnes, manque que 5 kg, c’est dingue çà ! Ah, oui, 2 tonnes quand même ! Merci encore les gars, vraiment. Vous n’êtes pas tombés le samedi, le chiffre avec ma moto est donc le bon.

 Dans un style différent, quel peut-être le nombre de kickage affligé à ta KTM sans qu’elle ne démarre (le coût de jarret, ça se mérite !) Un nombre interminable quand les muscles ont remballé les guitares, noyés par l’acide lactique ou un truc de ce genre. Vive le démarreur électrique ! C’est possible sur ma KT ménopausée (et pourtant vaillante) ?

 Un tronc d’arbre dépassant du chemin ça peut servir à quoi ? A faire joli, à faire bucolique, à faire un perchoir pour les oiseaux cherchant des vers sur le chemin... Mais ça peut servir aussi à faire ch..., en jardinant copieusement dans les ornières de glaise, comme si ca ne suffisait pas, pan, le tronc dans le genou, merci la genouillère !

 Combien d’huile 2 temps faut-il pour faire 120kms d’enduro ? Très facile : déjà, c’est 150 km, compter 3 ravitaillements x 7 litres en comptant large, à 2%, soit 0,42 l, ... hum ... ah oui, d’accord, avec mes petites fioles pour total 200 ml, c’était un poil juste

 Que faut-il chercher après que Fred ai dit « pars, on te rejoins à la station dans 150m ! » Il faut faire ce que j’ai compris : « Pars, on te rejoins alaaaaaaaaaa », j’ai interprété « on te rejoins plus loin ». Du coup, pas arrêté à la station, vous m’avez rejoint à Glaise District, pas tombé en panne sèche néanmoins.

 Quelle est le + beau souvenir de cette journée ? Difficile d’en choisir un particulièrement. Le départ, çà y est, nous y voilà, en se demandant sur quoi on va tomber, moment dont on se souvient forcément aussi. Les zones roulantes où je pouvais prendre de la récupération, aller plus vite, regarder plus loin, sentir une meilleure maitrise, bref faire de la moto TT normalement, quoi, un vrai pied. Quelques passages où j’entendais Fred me dire que c’était très bien, idem. L’arrivée en se disant que j’y suis parvenu (quasi) à boucler la journée. Puis la douche, l’apéro, les discussions. Parmi les meilleurs souvenirs, l’ambiance entre nous, votre aide, la gentillesse de nos hôtes aussi. Plus particulièrement en moto, une zone assez roulante et un peu caillouteuse (c’était rare) où on dominait un paysage un peu après Bazeilles. Quelques passages un peu techniques (bourbiers et grandes flaques) où je me suis senti pas trop à la ramasse, moins en tous cas qu’auparavant. Constater à la dernière gamelle que je n’avais rien.

L’organisation que j’ai trouvé vraiment bien avec des bénévoles sympas. Le sourire en général des gens et des enfants devant leur maison semblant contents de la manifestation et de voir ces motos

 Le plus mauvais ? Le moment où il se fallait se rendre à l’évidence dimanche matin après une nuit sans aucun sommeil et donc sans récupération, me dire que j’aurai fait une journée, pas la seconde (de plus, retarder à nouveau les copains n’aurait pas été cool), le moment de rendre l’étiquette même si j’étais loin d’être le seul. Ces ornières profondes et glaiseuses, usantes et demandant un physique que je n’avais pas. L’arrivée des marshals fermeurs près du rush final se terminant donc en macadam.

 Une prochaine ? Franchement, oui, je pense, je l’espère. Avec un terrain moins boueux pour prendre plus de plaisir, en prendre vraiment et pouvoir faire la globalité.

Voilà les amis ma petite description de ce WE qui restera un souvenir fort et heureux.

Antoine

[Répondre à ce message]

> Pour vous défoulez sur vos claviers
26 juin 2013   [retour au début des forums]

Après je suis monté pour la première fois en 2008 a été ma deuxième fois en 2013. Hommage à l’organisation. Quel a deux jours fantastiques que j’ai vécu. Malgré bière délicieuse pluie poussée. Beaux sentiers et de soins était tout simplement très bon. L’année prochaine, c’est sûr. Salutations de Hollande # 426

[Répondre à ce message]

Magnifique
26 juin 2013, par Pat ( Moselle)   [retour au début des forums]

Première Transardennaise pour moi et mes 5 copains. Un seul mot .... MAGNIFIQUE L’organisation super, les parcours, les postes de contrôle, l’essence, les repas Tout génial. Dommage que la météo n’était pas au RDV. Mais ça vous n’y pouvez rien !!!!! Justes 2 remarques : - Départ un peu tardif le samedi ---- ça fait rentrer tard - Fléchage rouge du dimanche difficile à voir ( mais aussi dû à la pluie)

Vivement l’année prochaine Merci à tous et bravo

Pat

[Répondre à ce message]

> Pour vous défoulez sur vos claviers
26 juin 2013, par #478   [retour au début des forums]

Bon cru ce 2013, et plus particulièrement le dimanche, un régal à rouler ce tracé à l’exception de cette pluie qui m’a vraiment saoulé. Félicitations à l’organisation pour l’ensemble réalisé. Et plus particulièrement lors d’une petite panne d’essence, hop un coup de fil et un 4x4 avec remorque débarque 10 mn plus tard ! En moins bien, le fléchage, à quelques rares endroits, était insuffisant : sanction immédiate : 2 fois paumé à suivre de mauvaises traces. Comme quoi, ça n’est pas arrivé qu’à moi. Mention spéciale pour les repas et toutes les petites mains.

[Répondre à ce message]

  • > Pour vous défoulez sur vos claviers
    26 juin 2013   [
    retour au début des forums]
    Salut les culs marrons. Je trace et flêche pour vous, sous la pluie, et je ferme (le barbu chevelu du briefing^^) N’oubliez jamais que nous utilisons de la bombe biodégradable, fléchage trait/point, localisation des flêches précisée au briefing et sur des panneaux au Parc, et qu’il ne faut pas suivre les traces des motos mais le fléchage. Le pilote qui joue le jeu de piste ne se trompe jamais, celui qui suit le pilote précédent sans regarder perds du temps. Les conditions météos ont rendues le parcours commun difficile pour le pilote lambda, et les bleus plus hard étaient faites pour les guerriers. Vennez avec le soleil svp et les chemins sentiront la noisette et la myrtille ;) Vous avez remarqué que nous vous avons évité les trous d’eau, que seules quelques portions étaient propices au pédalage. Nous essayons de vous cocooner en faisant assistance mécanique et sanitaire, le tout avec des bénévoles hélas jamais assez nombreux. Notre objectif, vous voir finir avec la bannane, pour que notre passion dure. Merci de nous aider à parfaire en nous donnant votre avis, positif ou pas.

    [Répondre à ce message]

> Bravo !
26 juin 2013, par Fabio   [retour au début des forums]

C’était encore une grande édition. Pas facile du tout à cause de la météo. J’ai bien remarqué le manque de bénévoles cette année, mais malgré cela, j’ai trouvé ça très bien. Juste une petite remarque pour le samedi :en démarrant vers midi (11h45 cette année), il faudrait moins de KM dans la boucle du samedi (ou alors nous faire partir plus tôt)...sinon, on rentre trop tard Sinon, pour le reste, les parcours et la région sont magnifiques : bravo et à l’année prochaine

[Répondre à ce message]

< Le Tout Terrain < Enduro Promenade < La TRANSARDENNAISE 2013
:: Accueil :: Accueil :: Actualités :: Archives :: Le Tout Terrain :: Vente/Achat ::
Moto Club de Charleville-Mézières en Ardennes